CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Épargne salariale : quelles options peuvent être proposées aux salariés au sein des entreprises ?

Épargne salariale : quelles options peuvent être proposées aux salariés au sein des entreprises ?

Aujourd’hui moins utilisée par les PME que par les grandes entreprises, l’épargne salariale est un dispositif qui associe les salariés aux bons résultats de leur société. C’est d’ailleurs pour augmenter le recours par les PME à cet outil de motivation que le gouvernement a pris la décision de supprimer ou de diminuer certaines charges patronales. Cela permettrait de doubler le nombre de bénéficiaires, estimé à 1,4 million de salariés à l’heure actuelle.

L’épargne salariale, comment se concrétise-t-elle en entreprise ?

Comme son nom l’indique, elle représente un système d’épargne mis en place dans une entreprise. Ce dispositif réunit plusieurs éléments :

  • La participation aux bénéfices de la société : obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. Elle représente la redistribution d’une partie des bénéfices aux salariés, qui choisissent de toucher cette somme immédiatement ou bien de la placer sur le compte épargne de l’entreprise. L’argent est bloqué pendant 5 ans sur ce compte.
  • L’intéressement : cette fois-ci non obligatoire. Il est utilisé pour motiver les salariés et fonctionne sur le même principe : redistribution partielle des bénéfices mais dans ce cas précis en fonction d’objectifs à atteindre. Autre similitude avec la participation : le salarié peut toucher l’argent immédiatement ou le placer sur le compte épargne mis en place par l’entreprise.
  • L’achat ou l’attribution d’actions pour les salariés : les entreprises peuvent octroyer des actions aux salariés. Ces derniers pourront ensuite placer ces actions sur le Plan d’ Épargne d’Entreprise.

Les différents plans d’épargne

Toutes ces possibilités peuvent rentrer dans le cas d’un plan d’épargne. Il en existe plusieurs, chacun ayant ses propres caractéristiques et utilisations :

  • Le Plan d’Épargne d’Entreprise (PEE) : dispositif permettant à une entreprise de mettre en place un système d’épargne salariale à ses salariés. Les salariés placent de l’argent sur ce compte et l’entreprise peut éventuellement augmenter cette somme.
  • Le Plan d’Épargne Interentreprise (PEI) : il ressemble fortement au PEE, la différence réside dans le fait qu’il s’applique au niveau interentreprises (plusieurs entreprises se rassemblent pour mettre en place un système d’épargne salariale pour leurs employés).
  • Le Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) : plan d’épargne retraite géré par l’entreprise. Les sommes placées sur ce compte ne seront accessibles qu’à partir du moment où le salarié prendra sa retraite et seront inaccessibles avant.

En conclusion, le salarié peut lui-même verser de l’argent sur ce compte, ou bien y placer l’argent reçu dans le cadre de la participation, de l’intéressement ou de l’attribution d’actions.

Objectif du gouvernement : atteindre les 3 millions de bénéficiaires

Par sa Loi Pacte, le gouvernement a décidé de diminuer voire de supprimer certaines charges patronales pour plusieurs raisons :

  • L’État souhaite encourager les salariés à épargner dans le but de financer leur retraite. En effet, le PERCO permettrait aux salariés d’avoir un revenu régulier supplémentaire à partir de l’âge de la retraite.
  • Pour soutenir l’épargne salariale au sein des TPE et PME face au mécontentement des gilets jaunes, il s’agirait de mettre en place un meilleur partage de la valeur ajoutée créée par l’entreprise en rétribuant les salariés de la bonne performance de l’entreprise.

L’accès à ces différents systèmes d’épargne salariale dépend donc de la taille de l’entreprise, même si de plus en plus de salariés sont concernés. Cette Loi devrait donc satisfaire à la fois les entreprises et les salariés.

The post Épargne salariale : quelles options peuvent être proposées aux salariés au sein des entreprises ? appeared first on Revolution-RH.


Source: Révolution RH

 
Comments

No comments yet.