CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Clause de non concurrence et rupture

Clause de non concurrence et rupture

La levée de la clause de non concurrence peut-elle se déduire des termes généraux d’un protocole d’accord de rupture conventionnelle ? 

M. X… a été engagé par la société Stryker France le 13 février 2001 en qualité d’attaché commercial.

Le 11 février 2014, les parties ont signé un protocole d’accord de rupture conventionnelle.

Le salarié a réclamé devant la juridiction prud’homale le paiement de la contrepartie pécuniaire de la clause de non concurrence insérée dans le contrat de travail.

La cour d’appel a fait droit à sa demande.

L’employeur a contesté cette décision car il estime qu’aux termes du protocole d’accord de rupture conventionnelle, les parties ont renoncé au bénéfice de la clause de non concurrence dès lors qu’il était stipulé que le salarié  « déclar[ait] avoir été réglé de toutes sommes, y compris et sans limitation, toute rémunération fixe, variable ou complément de rémunération éventuel, indemnité de quelque nature que ce soit, remboursements de frais et autres sommes qui lui étaient dues par la société au titre de l’exécution du contrat de travail ou du fait de la rupture conventionnelle de celle-ci, et plus généralement de toute relation de fait ou de droit ayant existé entre les parties, ou entre [le salarié] et toute autre société du groupe auquel la société appartient »

Pour l’employeur, les parties ont exprimé leur intention d’écarter l’application de la clause de non-concurrence contenue dans le contrat de…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.