CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

La force de sécurité

La force de sécurité

 

La ressemblance est frappante entre gilets jaunes et élites mondialisées ; les deux n’ont que faire de cette vieille lune de la sécurité, cet état d’esprit de tranquillité et de confiance en soi, ce sentiment d’être à l’abri de tout danger. Ces deux groupes sociaux (pour autant qu’ils soient un groupe) sont prêts à sauter dans l’avenir inconnu sans aucun regard en arrière. Pour sortir d’une situation personnelle difficile, les uns veulent la révolution évidemment génératrice du meilleur ; quant aux autres, il leur tarde de tourner la page de l’ancien monde pour un autre également meilleur. A coup de démonstrations techniquement arrogantes, d’exhibitionnisme émotionnel, de mépris pour les idées anciennes et de tripatouillages avec la réalité, il est temps pour eux de changer, de détruire, de remplacer, de purger. A tous les étages le dégagisme s’impose ainsi que le célèbre théorème du train : « si cela ne sent pas bon à l’intérieur, sautons ! »

La vieille sagesse de ma grand-mère – « on sait ce qu’on a, on ne sait pas ce que l’on aura » – n’est plus de mise, la précaution est ringardisée hormis pour quelques sujets médiatiquement porteurs. L’idée d’un « conseil de sécurité » ne peut effectivement émerger qu’après une guerre… La sécurité (de ses biens et de sa personne) était un besoin fondamental à la satisfaction duquel on ne pouvait qu’être motivé et voilà qu’elle n’est plus à l’ordre du jour, comme si l’être…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.