CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Recruter un militaire blessé : bonne idée !

Recruter un militaire blessé : bonne idée !

 

Entretien avec Dominique Lévy, présidente du groupe de travail « Reconversion des militaires blessés » du Comité Liaison Défense du Medef.

En 2017, Geoffroy Roux de Bézieux, alors vice-président du Medef, s’intéresse à l’avenir professionnel des militaires blessés et réunit des acteurs de la Défense, des associations et des chefs d’entreprise pour aider ces personnes à retrouver une vie professionnelle, hors du monde militaire.

Dominique, quand on parle de militaires blessés, on pourrait très vite tomber dans le fantasme des accès de violence à la John Rambo. Qu’en est-il exactement ?

Il est en effet nécessaire de clarifier ce qu’on entend par « militaire blessé ». Il existe deux grandes typologies de blessures : physique et psychique.

La blessure physique, chez un militaire, peut être une blessure de guerre à la suite d’une explosion ou d’un échange de tirs sur un théâtre d’opérations. La blessure peut également être liée à la préparation opérationnelle, c’est-à-dire à l’entraînement. Elle est plus ou moins sévère et ses séquelles sont plus ou moins handicapantes.

La blessure psychique, quant à elle, résulte d’un événement hors du commun confrontant directement le sujet à la mort ou à un équivalent symbolique. Elle s’exprime à travers différents symptômes constitutifs du trouble de stress post-traumatique : cauchemars à répétition, flash-backs de l’événement traumatique, hyper vigilance, restriction des activités…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.