CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Une révolution RH en France ?

Une révolution RH en France ?

 

Depuis le 1er septembre 2019, les entreprises de plus de 250 salariés doivent publier un bilan annuel des écarts de salaires pratiqués entre leurs salariés homme et femme. A partir du 1er mars 2020, il en sera de même pour toutes les entreprises de plus de 50 salariés. Important chemin parcouru depuis la loi du 22 décembre 1972, qui avait inscrit dans le Droit le principe de rémunération égale entre les femmes et les hommes ; car il y a loin du principe à la pratique !

L’index d’égalité : une contrainte légale…

L’index d’égalité homme-femme – on devrait d’ailleurs plutôt dire “index d’égalité femme-homme” –, visant à lutter contre la discrimination liée au sexe, est censé venir faire peser sur les entreprises aux mauvaises pratiques dans le domaine une contrainte légale significative, puisqu’il peut lui en coûter jusqu’à 1 % de sa masse salariale si elle ne le publie pas ou si elle ne corrige pas les écarts constatés dans les 3 ans.

… mais un indicateur plus qualitatif qu’il y paraît !

La barre est relativement haute puisqu’il s’agit d’atteindre et de dépasser un score minimum de 79 sur 100, réparti comme suit : 

Mesure de l’écart de rémunérations entre les hommes et les femmes : sur 40 points ; 
mesure de l’écart de taux d’augmentation de salaire : sur 20 points ; 
mesure de l’écart des promotions effectives : sur 15 points ; 
mesure du taux de salariées bénéficiant d’…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.