CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Les « Œuvriés » et les Certifiés…

Les « Œuvriés » et les Certifiés…

L’utilité durable du travail, l’Œuvre, n’est plus reconnue. Place à la certification formative !

Chaque jour coule sous les ponts de Garonne une eau, jamais la même. Et pourtant il s’agit bien du même fleuve poétisé par Nougaro qui s’écoule dans le sens de son aval… Chaque jour, la personne est présente à son travail et se fait une joie d’être utile pour sa famille, son organisation. Elle ne refera jamais le même geste car les circonstances sont différentes et ce geste contribuera à la connaissance d’un savoir-faire métier toujours renouvelé au fil du temps. Elle n’attend plus la reconnaissance de son utilité par son organisation, reconnaissance qui souvent tarde à venir ou qui n’arrivera pas. Pour elle, n’y aurait-il plus de reconnaissance possible de l’utilité durable au quotidien de son travail, son « Œuvre », que dans une certification formative qui stigmatise pour l’avenir le fruit plus ou moins mûr de l’instant, sans la (re)connaissance de l’arbre qui le porte ?

Aujourd’hui, le travail n’est plus une œuvre durable

Pour un grand nombre d’individus, répondre aux nécessités de l’organisation l’emporte souvent sur leur désir d’exercer leur liberté de bien faire au travail selon eux. Et pour les entités, la même nécessité de s’ajuster au marché les oblige à rechercher sans cesse les compétences les plus adaptées du moment. L’économie tient lieu de régulateur dans une temporalité raccourcie avec des cycles imprévisibles à plus de deux ou…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.