CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Le DRH doit-il être écolo ?

Le DRH doit-il être écolo ?

 

Les citoyens sont de plus en plus convaincus de l’urgence d’agir pour sauvegarder la planète. Mais le chemin à parcourir est encore long et implique une meilleure prise en compte du développement durable. Les DRH se sont-ils vraiment emparés de la question ? Comment se positionnent-ils vis-à-vis de « l’écologie humaine » ?

Être écolo, c’est dans « l’air » du temps

L’agenda 2030, signé par les 193 états de l’ONU, annonce des objectifs qui assurent la transition écologique et solidaire, et qui sont aussi orientés vers l’humain, notamment l’égalité des sexes, l’éducation pour tous, le droit à un travail décent, la réduction des inégalités… Ces ambitions font appel à la responsabilité de chacun et de tous.

Aujourd’hui « être écolo » est plutôt bien perçu et certains éco-gestes sont presque devenus une évidence, comme le tri des déchets ou le développement progressif des transports doux. Mais si « être écolo », c’est agir pour la planète, la notion considérée de manière isolée et individuelle est réductrice : elle fait l’impasse sur une approche plus systémique du sujet. En effet, l’écologie s’insère dans le concept plus global de « développement durable », qui prend en compte à la fois nos intérêts environnementaux, économiques et sociaux. Tous les pans de la société sont concernés.

Les DRH sont-elles « responsables » ?

De nombreuses entreprises et DRH communiquent à l’externe…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.