CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

De l’homme-orchestre au chef d’orchestre

De l’homme-orchestre au chef d’orchestre

La crise actuelle consolide une conception renouvelée de la compétence 

« La vie met des pierres sur ton chemin ; à toi de décider si tu en fais un mur ou un pont » Coluche

Dans la société concurrentielle que nous connaissons, les individus démultiplient leurs compétences pour apparaître plus compétitifs que leurs collègues sur le marché du travail. L’ingénieur, par exemple, complète son cursus technique par une formation « business » en s’inscrivant dans une grande école de commerce ou de management international (MBA…). L’artisan va suivre des cours de gestion et de communication afin d’augmenter ses chances de réussite. Certains ont parlé « d’homme-orchestre » au sens où le potentiel de la personne est conditionné par la variété et la profondeur de ses connaissances. 

La logique de compétences propose de penser autrement, de considérer moins l’ampleur des savoirs que l’aptitude à mobiliser les compétences horizontales ou transversales adaptées à la situation (savoir être et savoir y faire). Pour agir avec compétence, un professionnel doit savoir rechercher des ressources variées, dans des bases de données ou chez des personnes ressources appartenant à son métier ou positionnées dans d’autres secteurs ; il doit donc savoir mobiliser son capital social*, savoir jouer avec les forces en jeu dans la situation. Cette dualité entre la verticalité rattachée aux territoires professionnels – centrés technique – et l’horizontalité des espaces…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.