CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

« Masquagement »

« Masquagement »

 

Pour ceux qui sortent du télétravail le masque est le nouvel objet collaboratif. Pour autant que la collaboration redevienne physique – elle le reviendra en grande partie – elle devient un jeu de masques. C’est une configuration étrange pour beaucoup mais pas pour ces professions déjà masquées dans le monde de la santé, des laboratoires pharmaceutiques, des industries de précision et autres fabriques alimentaires où l’hygiène et la propreté sont des exigences permanentes. 

Mais dans une majorité d’usines, de bureaux, d’open spaces, de magasins, le masque est inédit et change radicalement la pratique et l’expérience du travail, les relations entre les personnes et, évidemment, le management. Mieux même dans certaines activités comme le commerce (relation en ancien français), l’économie de l’expérience qui se joue dans la qualité des relations, le masque apparaîtra, les premiers temps, comme une incongruité, voire un facteur bloquant de l’activité.

A première vue, le port du masque va à l’encontre de ce qui était encore considéré comme un impératif managérial quelques semaines auparavant. Ces dernières années on a beaucoup vanté les mérites du management de proximité et voilà qu’est imposée la distanciation physique, renforcée par le port du masque. L’intelligence émotionnelle devait nous permettre de décrypter et orienter les comportements et voilà que le visage, ce « miroir des émotions », nous est caché. Et que dire du sort de la norme du…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.