CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Blog

allocations chômage, les salariés démissionnaires bénéficiaires

Vous avez peut-être vu passer l’information : les conditions de droit aux allocations chômage ont changé depuis le 1er novembre 2019. Au milieu de la complexité bureaucratique et législative, l’ANDRH s’est chargée de clarifier ce qui se cache réellement derrière le décret n° 2019-796 du 26 juillet 2019 relatif aux nouveaux droits à indemnisation.   […]
Source: Parlons RH

Temps de travail et minima conventionnels : attention aux amendes administratives

Les employeurs le savent, l’inspection du travail peut venir les contrôler sur toute la législation du travail dans le cadre de contrôles inopinés. 

Les pouvoirs de l’inspection du travail en termes de contrôle sont particulièrement étendus puisqu’elle peut avoir accès à tout document qu’elle jugerait utile pour s’assurer du respect de l’employeur de la législation. 

Cependant, les pouvoirs de l’inspection du travail en matière de sanction (et heureusement) sont quant à eux limités et fonctions de textes très spécifiques.

L’occasion est donc toute trouvée pour alerter le public attentif de la communauté rhinfo sur les risques relatifs à l’amende administrative. 

Disons-le, l’amende administrative est devenue le nouveau bras armé de l’inspection du travail, les sanctions encourues étant particulièrement incitatives d’un point de vue financier. 

L’amende administrative, c’est un peu d’URSSAF qui vient se greffer à l’inspection du travail et partant une nouvelle épée de Damoclès pour les employeurs. 

Qu’est-ce qu’une amende administrative ? 

Il s’agit d’une sanction financière décidée par le Directeur Régional des Entreprises, de la Concurrence du Travail et de l’Emploi lorsque l’employeur ne respecte pas certaines règles, principalement en matière de temps de travail, comme par exemple le non-respect des durées maximales de…
Source: RH Info

Revue du web de Parlons RH : smic égalité F/H et télétravail

Commençons cette 272e revue du web en revenant sur la polémique autour du Smic, lancée cette semaine par Julie Graziani ! Un sujet qui aura fait grand bruit auprès des twittos, et qui aura été l’occasion de revenir sur les inégalités salariales en France. En parlant d’inégalités, depuis le 5 novembre à 16h47 précisément, les […]
Source: Parlons RH

L’intelligence artificielle dans le processus de recrutement : quels apports pour le recruteur ?

Depuis de nombreuses années, nous partageons nos vies avec l’intelligence artificielle. Elle se matérialise sous différentes formes et a considérablement impacté nos sphères professionnelles et notre façon de travailler et ce dans différents secteurs d’activité. Le domaine du recrutement ne fait pas exception étant donné les évolutions majeures le concernant. Actuellement, 76% des recruteurs affirment que l’impact de l’intelligence artificielle au niveau du recrutement sera important.

Qu’en est-il des influences sur le métier de recruteur ?

Une efficacité accrue pour le recruteur sur certains points

Comme pour de nombreux domaines d’activité, les nouvelles technologies ont modifié nos façons de travailler. Elles nous assistent dans nos tâches quotidiennes et nous aident dans l’exercice de nos métiers. Il en va de même pour tous les recruteurs.

L’intelligence artificielle facilite le sourcing et offre donc un gain de temps et d’efficacité non négligeable au recruteur. Pour ce faire, il faut se tourner vers des logiciels de recrutement capables d’identifier et d’analyser un grand nombre de CV contenu dans des bases de données telles que LinkedIn. Ceux jugés intéressants pour l’entreprise se verront ensuite sélectionnés. 

Les algorithmes sont en mesure de filtrer les profils de candidats en fonction des employés actuels…
Source: RH Info

Marque employeur Thomas Chardin Parlons RH

La marque employeur est à la mode. Est-ce une tare que d’être à la mode ? Nous sommes très fiers chez Parlons RH d’y contribuer. Mais le concept est aussi ancien. Le terme « marque employeur » a été évoqué pour la première fois par Ambler et Barrow en 1996. En France, le concept de marque employeur a été déposé […]
Source: Parlons RH

 

« Nul ne peut avoir de lien avec son prochain s’il ne l’a d’abord avec lui-même », disait Carl Gustave Jung. L’entreprise n’est pas un lieu de psychanalyse, mais la question du lien inter et intra personnel est fondamentale quand on sait que la capacité à gérer des situations complexes, à innover ou à surmonter les crises dépend intimement de la qualité des interactions entre les salariés. Or il n’est pas rare qu’au nom d’une vision tronquée de l’intérêt collectif de l’entreprise, les salariés soient plus ou moins implicitement invités à laisser au vestiaire leurs convictions et leurs émotions, comme si le « nous » passait par l’effacement du « je ». L’objet de ce billet est de défendre l’idée que le « nous » suppose l’affirmation du « je », ou précisément d’un certain « je ».

Le « je » n’est pas le « moi ».

« Le moi est haïssable », disait Blaise Pascal. Il ne s’agit évidemment pas de haïr sa personne. S’aimer permet la confiance nécessaire à l’autonomie, à la prise d’initiatives et au partage. C’est n’aimer que soi – sa petite personne – qui est problématique. Quand le « moi » occupe un espace débordant, il ne reste plus guère de place pour l’autre. Même si elles ne sont pas les seules, les personnes bénéficiant d’une position hiérarchique sont davantage en proie au risque d’égotisme, le statut pouvant donner un sentiment de supériorité….
Source: RH Info

Vers une fin de la marque employeur ?

La marque employeur ne serait-elle qu’une externalité positive de votre image de marque ?   Vos collaborateurs arboreraient-ils fièrement les couleurs de votre entreprise ? Sont-ils des bons porte-drapeaux face à un public composé de clients potentiels et de futurs candidats ?   Si vous connaissez la théorie du t-shirt d’entreprise, alors vous vous êtes déjà posé cette […]
Source: Parlons RH

 

Peut-on trouver question plus simple ? Le croirez-vous, j’ai fait, comme il se doit, avant d’écrire ce papier des recherches sur le Net et pas un seul article ne répond à cette question !

J’ai donc décidé d’en parler autour de moi. D’en parler et de questionner. Certains n’ont pas hésité à répondre par l’affirmative, d’autres par un non franc, enfin certains de mes interlocuteurs se sont réfugiés dans une réponse peu engagée… « Si un manager fait partie de son équipe ? Oui et non… ».

Oui !

Plaçons-nous du côté des premiers. Un manager fait partie de son équipe. Quand on parle par exemple du Marketing dans l’entreprise, on dira facilement l’équipe Marketing et on inclura le manager et tous ceux qui composent l’équipe en question. Encore plus évident, n’organise-t-on pas des team-building dans lesquels membres de l’équipe et manager ne font qu’un ? Cela veut bien dire qu’ils peuvent interagir sur un même pied d’égalité.

N’apprécie-t-on pas un manager dont on dit qu’il a « les mains dans le cambouis » ? Comme pour dire qu’il participe activement aux activités de l’équipe au même titre que les autres membres ?

Non !

Envisageons à présent la réponse inverse. Un manager ne saurait faire partie de son équipe. Il y a d’une part les membres de l’équipe avec des rôles et des compétences spécifiques et de l’autre celui qui anime, qui booste, qui supervise, qui soutient…
Source: RH Info

Organisation apprenante : développer votre Learning Culture, une question de survie ?

Les compétences sont-elles le nouvel or vert des organisations ? Oui, si l’on pense aux talents humains et à leur singularité, plus impactants en termes concurrentiels que la qualité du produit ou la pertinence du service, à de rares disruptions près. Oui encore, au regard des nouvelles compétences – pour certaines, durables [1] – qu’un maximum de […]
Source: Parlons RH

Miroir, miroir, dis-moi qui a la plus belle marque employeur ?

Aujourd’hui, la majorité des recruteurs cherche à faire rayonner leur marque employeur : pour la rendre toujours plus attractive et impactante auprès des candidats et des influenceurs. Il s’agit là d’une bonne intention, mais dans cette course à la plus belle marque employeur, cela peut parfois manquer de sincérité, de sens ou tout simplement d’alignement avec ce […]
Source: Parlons RH